Risques Sanitaires en Rhône Alpes

Site officiel de la Région Rhône-Alpes
ARS

Dernière mise à jour le 10 Septembre 2018

› Accueil › Risques infectieux › Maladie de Lyme › Au fil de l'actualité

Dernières minutes

print

Le 28 Octobre 2016 - Plan national de lutte contre la maladie de Lyme

Le Ministère en charge de la santé lance un Plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmises par les tiques.

Le 7 Juillet 2016 - Borréliose de Lyme. Modes de transmission

La borréliose de Lyme est une maladie infectieuse, non contagieuse, causée par une bactérie du complexe Borrelia burgdorferi senso lato transmise à l’homme par piqûres de tiques dures du genre Ixodes, infectées. Le HCSP a fait un point des connaissances sur les risques éventuels de transmission des Borrelia par voie sexuelle, par voie materno-fœtale au cours de la grossesse et lors de l’accouchement, et via les produits sanguins labiles et les greffes d’organes, de tissus et de cellules.
D’une manière générale, la transmission par le lait maternel, par voie sexuelle ou via les produits sanguins et les greffes est à ce jour non documentée chez l’homme. Seule l’infection par voie materno-fœtale a pu être observée.
En conséquence, le HCSP recommande que :
• chez les femmes enceintes avec un diagnostic de borréliose de Lyme, un traitement antibiotique soit prescrit pendant 14 à 21 jours et qu’après piqûres de tiques multiples chez les femmes enceintes en zone de forte endémie, la prescription d’une antibioprophylaxie soit effectuée ;
• des études complémentaires sur la transmission materno-fœtale ainsi que sur les autres modes de transmission, en particulier sexuelle, soient encouragées.

Le 5 Décembre 2012 - Récurrences de la maladie de Lyme : rechutes ou réinfections ?

L'érythème migrant est la manifestation la plus courante de la maladie de Lyme. Cinq ans après un premier épisode, une récidive surviendrait chez 15% des patients. Le génotype de la protéine ospC s'est avéré à chaque fois différent entre l’épisode initial et l’épisode suivant. Les données n’étaient pas compatibles non plus avec l’hypothèse d’une co-infecion survenue lors du premier épisode et qui n’aurait pas été traitée par le traitement antibiotique de ce premier épisode.
Ces données vont à l’encontre de l’hypothèse d’une infection persistante chez les patients présentant des épisodes récurrents de maladie de Lyme. Il reste donc utile de rappeler aux sujets ayant présenté une maladie de Lyme de maintenir les mesures de prévention contre cette infection non immunisante.
Supplément Médecins Sentinelles (étude du New England J Med)

Le 11 Avril 2012 - Maladie de Lyme

Une rubrique dédiée à la maladie de Lyme est ouverte sur ce site (sous Risques infectieux). Vous y trouverez des informations utiles sur la prévention et la prise en charge de cette maladie. 
Cette rubrique a été créée en collaboration avec les Conseils de lOrdre et les URPS des différentes professions de santé : chirurgiens-dentistes, infirmiers, kinésithérapeutes, médecins, pharmaciens et avec la participation du Docteur Bertrand ISSARTEL, expert infectiologue au Centre de vaccinations internationales et de Médecine des Voyages du Tonkin.
Un questionnaire d'auto-évaluation des connaissances est également proposé aux professionnels de santé. Il faut simplement s'inscrire préalablement sur le site : cela ne vous prend qu'une minute...Cette inscription vous permettra de recevoir également une newsletter et des alertes éventuelles, rares fort heureusement. 

Le 11 Avril 2012 - Maladie de Lyme : trois ans de surveillance

Dossier réalisé par Arnaud Vandenesch, Interne en médecine générale et disponible dans la Lettre d'information du réseau Sentinelles du mois de mars 2012
 

Qualité de l'air en Rhône-Alpes

Source : Air Rhône-Alpes

Mise à jour quotidienne

Accès Réservé