Risques Sanitaires en Rhône Alpes

Site officiel de la Région Rhône-Alpes
ARS

Dernière mise à jour le 10 Septembre 2018

› Accueil › Risques NRBC › NRBC généralités › Au fil de l'actualité

Dernières minutes

print

Le 28 Mars 2014 - Plan national de réponse "Accident nucléaire ou radiologique majeur".

Ce plan constitue un document de référence pour se préparer à gérer une crise nucléaire ou radiologique et un guide d’aide à la décision en situation d’urgence. Il porte sur la phase d’urgence (y compris la préparation à la phase post-accidentelle), phase pendant laquelle il convient de protéger et de prendre en charge la population tout en traitant l’accident pour revenir à un état maîtrisé
de la situation
Premier ministre, février 2014

Le 9 Octobre 2013 - Risques industriels majeurs. Les bons réflexes.

Cette campagne d'information menée par la Préfecture de Rhône-Alpes a pour objectifs d'informer sur les activités industrielles à risques et les conduites à tenir en cas d’alerte.
Un site d'information a été ouvert pour faire connaître : 
- les mesures de réduction des risques ;
- les 90 établissements à risque en Rhône-Alpes ;
- Les moyens d'alerte ;
- les bons réflexes en cas d'alerte...
Pour en savoir plus

Le 1 Juillet 2013 - La sûreté nucléaire et la radioprotection en France en 2012

2012 a constitué une année importante pour le développement de la sûreté nucléaire en France. À la suite de l’accident de Fukushima, l’ASN a en effet prescrit aux exploitants des mesures d’amélioration de la robustesse des installations nucléaires avec un calendrier contraignant de mise en œuvre.
2012 a été caractérisée en termes de radioprotection par la poursuite des efforts engagés depuis plusieurs années pour maîtriser les risques liés à l’utilisation des rayonnements ionisants dans le secteur médical. L’accident majeur de radiothérapie d’Épinal révélé en 2006 et son procès en 2012 nous rappellent douloureusement l’importance des enjeux dans ce domaine.
L’ASN considère qu’en 2012 l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection est resté globalement assez satisfaisant en France. L’ASN souligne pourtant la nécessité de poursuivre sur la voie de l’amélioration permanente de la sûreté nucléaire et de la radioprotection, qui passe par des efforts accrus des exploitants et des contrôles renforcés.
Rapport de l'ASN, avril 2013
 

Le 1 Juillet 2013 - Bilan 2012 du contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en régions Rhône-Alpes et Auvergne

Le 5 Juillet 2012 - La sûreté nucléaire et la radioprotection en France en 2011

L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) publie son rapport annuel. L’année 2011 a été marquée par l’accident de Fukushima. Cet accident majeur a rappelé que, malgré les précautions prises, un accident ne peut jamais être exclu. Clairement, il y a un avant et un après Fukushima car cet accident pose des questions fondamentales qui vont bien au-delà des caractéristiques particulières des réacteurs de Fukushima et de leur exploitation. Le retour d’expérience complet pourra prendre jusqu’à 10 ans, mais l’ASN a engagé sans attendre une campagne d’inspections ciblées sur des thèmes en lien avec l’accident et une démarche d’évaluations complémentaires de sûreté des installations nucléaires civiles françaises.
Consultez le rapport de l'ASN

Qualité de l'air en Rhône-Alpes

Source : Air Rhône-Alpes

Mise à jour quotidienne

Accès Réservé