Risques Sanitaires en Rhône Alpes

Site officiel de la Région Rhône-Alpes
ARS

Dernière mise à jour le 10 Septembre 2018

› Accueil › Risques NRBC › Risque nucléaire et radiologique › Au fil de l'actualité

Dernières minutes

print

Le 25 Novembre 2015 - Prise en charge des victimes d'actes de terrorisme

Le 17 Avril 2014 - La sûreté nucléaire et la radioprotection en France en 2013

L’année 2013 se situe globalement dans la continuité des années précédentes et l’ASN n’a pas constaté de nouveau problème majeur. Le nombre des incidents déclarés est resté stable. De ce point de vue, la situation actuelle est globalement assez satisfaisante. Mais surtout ce constat ne doit pas masquer l’importance des prochaines échéances pour la sûreté nucléaire et la radioprotection. Des décisions lourdes devront en effet être prises dans un proche avenir sur la poursuite du fonctionnement des réacteurs électronucléaires, la gestion d’un accident nucléaire en Europe, le projet de stockage des déchets radioactifs en couche géologique profonde, la maîtrise des expositions médicales aux rayonnements ionisants ou l’exposition au radon.
Rapport de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), avril 2014 

Le 28 Mars 2014 - Plan national de réponse "Accident nucléaire ou radiologique majeur".

Ce plan constitue un document de référence pour se préparer à gérer une crise nucléaire ou radiologique et un guide d’aide à la décision en situation d’urgence. Il porte sur la phase d’urgence (y compris la préparation à la phase post-accidentelle), phase pendant laquelle il convient de protéger et de prendre en charge la population tout en traitant l’accident pour revenir à un état maîtrisé
de la situation
Premier ministre, février 2014

Le 5 Juillet 2012 - La sûreté nucléaire et la radioprotection en France en 2011

L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) publie son rapport annuel. L’année 2011 a été marquée par l’accident de Fukushima. Cet accident majeur a rappelé que, malgré les précautions prises, un accident ne peut jamais être exclu. Clairement, il y a un avant et un après Fukushima car cet accident pose des questions fondamentales qui vont bien au-delà des caractéristiques particulières des réacteurs de Fukushima et de leur exploitation. Le retour d’expérience complet pourra prendre jusqu’à 10 ans, mais l’ASN a engagé sans attendre une campagne d’inspections ciblées sur des thèmes en lien avec l’accident et une démarche d’évaluations complémentaires de sûreté des installations nucléaires civiles françaises.
Consultez le rapport de l'ASN

Le 10 Juin 2011 - Fukushima : éléments de situation

Les derniers éléments de la situation sur le portail interministériel de prévention des risques majeurs.

Qualité de l'air en Rhône-Alpes

Source : Air Rhône-Alpes

Mise à jour quotidienne

Accès Réservé