Risques Sanitaires en Rhône Alpes

Site officiel de la Région Rhône-Alpes
ARS

Dernière mise à jour le 10 Septembre 2018

› Accueil › Risques infectieux › Maladie de Lyme › Prévention

print

Se protéger contre d'éventuelles morsures de tiques constitue la meilleure prévention.


C’est pourquoi, il est recommandé (lors d’une promenade en forêt par exemple) :

  • le port de vêtements longs et fermés, de couleur claire pour repérer plus facilement les tiques,
  • l'usage d’un répulsif de synthèse pour les parties découvertes. Cependant,  des précautions d’emploi sont à respecter notamment chez l’enfant et chez la femme enceinte (qui doivent  veiller à ne pas dépasser la dose de répulsif recommandée et suivre strictement les indications du fabricant).
    L’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS) recommande l’usage du IR 3535 chez les femmes enceintes. Pour les enfants en dessous de 30 mois, en raison de l’immaturité de la barrière hématoencéphalique et du système enzymatique et/ou de l’absence de données de sécurité chez l’animal juvénile, l’AFSSAPS, par précaution, ne recommande aucun produit.


Examen soigneux de tout le corps et du cuir chevelu


Après une sortie (hautes herbes, forêts), un examen soigneux de tout le corps et du cuir chevelu est nécessaire pour repérer la présence de tique. Il faut la retirer le plus rapidement possible. Plus la tique reste fixée longtemps sur la peau, plus le risque de transmission de la bactérie augmente.


Retirer la tique. Comment faire ?

  • Ne pas utiliser de produit chimique à visée anesthésiante (éther…) : l’application préalable provoquerait la régurgitation de la tique et la libération de Borrelia.
  • Utiliser une pince fine ou simplement avec les ongles, en agrippant la tique le plus près possible de la peau.
  • Désinfecter ensuite la zone et surveiller localement pendant trente jours afin de détecter une rougeur extensive, signe d’érythème migrant qui sera alors traité.

La Mutualité Sociale Agricole a réalisé un document d'information avec un schéma montrant comment retirer la tique.


En France, aucune antibioprophylaxie n’est recommandée face à une morsure de tique, quel que soit la durée d’attachement de la tique.

 

Pour en savoir plus

- La maladie de Lyme. Comment se protéger ? MSA, 2008

- Borréliose de Lyme : démarches diagnostiques, thérapeutiques et préventives. 16ème conférence de consensus en thérapeutique anti-infectieuse, Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF), 2006

- Produits répulsifs bénéficiant d’un avis favorable du groupe d’experts de l’Afssaps, 2007 - Dossier réalisé par l’AFSSAPS et publié dans le BEH du 12 juin 2007 consacré aux Recommandations aux voyageurs : p212-213.



Dernière mise à jour : le 6 avril 2012

Qualité de l'air en Rhône-Alpes

Source : Air Rhône-Alpes

Mise à jour quotidienne

Accès Réservé