Risques Sanitaires en Rhône Alpes

Site officiel de la Région Rhône-Alpes
ARS

Dernière mise à jour le 10 Septembre 2018

› Accueil › Risques environnementaux › Froid › En savoir plus

Données épidémiologiques

print

La mise en place du système de surveillance des intoxications au monoxyde de carbone, coordonné par l’Institut de veille sanitaire, a été mis en place en 2005. En période de chauffe (d’octobre à mars), l’Institut de veille sanitaire (InVS) publie, tous les 15 jours, un bulletin de surveillance national présentant un bilan des signalements des intoxications au CO déclarés au système de surveillance.


Tout signalement d’intoxication au CO suspectée ou avérée est transmis dans les meilleurs délais aux acteurs locaux du système de surveillance, à savoir :
- soit  aux Délégations Territoriales (DT) de l’Agence Régionale de Santé (ARS) ;
- soit au Service communal d’hygiène et de santé (SCHS) ;

Un formulaire de signalement est disponible. Cette fiche permet de recueillir les premières informations relatives à l'intoxication au CO (moment et lieu de survenue, source suspectée, nombre de personnes exposées/hospitalisées/décédées).

Quelles que soient les circonstances de survenue de l’intoxication, une enquête médicale est menée par le Centre antipoison et de toxicovigilance (CAPTV) de Grenoble.
Seules les intoxications au CO accidentelles domestiques ou survenues dans un établissement recevant du public (ERP) font l’objet d’une enquête environnementale.

Le dispositif de surveillance des intoxications au CO en Rhône-Alpes est décrit dans le Numéro spécial de la CIRE de novembre 2012
 

Dernière mise à jour le 31 octobre 2013

Qualité de l'air en Rhône-Alpes

Source : Air Rhône-Alpes

Mise à jour quotidienne

Accès Réservé